estimation de bronze animalier

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Inscite autem medicinae et gubernationis ultimum cum ultimo sapientiae comparatur. Qua ex cognitione facilior facta est investigatio rerum occultissimarum. At coluit ipse amicitias.

Estimation fiable

Consectetur adipiscing elit. Inscite autem medicinae et gubernationis ultimum cum ultimo sapientiae comparatur.

 

peut-être avez-vous chez vous un Barye, un Mène, un Fremiet, un Bugatti même, dont vous vous ne savez rien mais qui est une très belle pièce. Au contraire, peut-être avez-vous un doute sur un cheval ou un lion dont vous soupçonnez que c'est une pâle copie ?

Envoyez-moi vos photos (vue générale, dessous de la pièce, signature du sculpteur et éventuellement marque du fondeur) avec les dimensions exactes et je vous donnerai mon avis.

Adressez vos mails et photos à Je mettrai les photos sur le site et mon avis, mais sans votre nom ni votre adresse mail.

 

Expertise reconnue

Consectetur adipiscing elit. Inscite autem medicinae et gubernationis ultimum cum ultimo sapientiae comparatur.

Pour permettre à nos experts de réaliser une estimation la plus juste possible, voici quelques conseils pour prendre les photos appropriées de votre oeuvre :

La Sculpture est une activité artistique qui consiste à concevoir et réaliser des formes en volume, en relief, soit en ronde - bosse, en haut relief, en bas - relief, par modelage, par taille directe ou assemblage.

Techniques de sculpture

Parmi les types de reliefs existant, on distingue tout d’abord la sculpture en ronde bosse. Entièrement dégagée (c'est-à-dire indépendante de tout fond), celle-ci est travaillée sur toutes ses faces visibles. Les sculptures en haut relief, demi-relief, ou bas relief, sont quant à elles plus ou moins engagée dans un fond.

Le modelage

Pour modeler une œuvre, on utilise l'argile, ou terre glaise, la cire ou des pâtes à modeler. On a aussi recours au plâtre, étendu d'eau et battu de façon à former une pâte.

Pour le bronze, l'artiste s'en remet d'ordinaire à un autre artisan, le fondeur, qui, à partir du modèle, établit un moule pour la fonte, au sable ou à « creux perdu ». Pour la terre cuite, on exécute sur le plâtre un nouveau moule, le « moule à pièces », où l'on estampe la terre, que l'on laisse sécher avant de la mettre à cuire dans des fours spéciaux ; enfin, l'œuvre est patinée.

Pour la sculpture sur pierre et marbre, l'antique méthode est la taille directe. L'autre méthode, inventée par les Grecs de l'époque hellénistique, est la mise aux points d'après le modèle initial (en plâtre ou autre matériau).

 

Accompagnement

Consectetur adipiscing elit. Inscite autem medicinae et gubernationis ultimum cum ultimo sapientiae comparatur.

Vous possédez une sculpture de Georges Guyot et cherchez à connaître la valeur des oeuvres de cet artiste ?

• Vous souhaitez vendre un bronze animalier de Georges Guyot ?

Si vous possédez une sculpture d'Auguste Cain, nos experts et spécialistes sont à votre disposition pour estimer en ligne gratuitement votre bronze. Nous organisons régulièrement des ventes spécialisées en sculptures et notamment en bronzes animaliers.


Le bronze animalier atteint son âge d'or au début du 19ème siècle. Les représentations humaines, féminines et mythologiques sont détrônées par la représentation animale. La sculpture en bronze animalier est introduite par Antoine Louis Barye (1796-1875) au cours du Salon de Paris en 1831. Son œuvre exposée appelée « Un tigre ayant surpris un jeune crocodile le dévore » provoque l'émoi et la fascination par tant de réalisme et d'audace.

Pionnier dans la représentation très naturaliste des animaux, Barye devient une nouvelle source d'inspiration pour de nombreux sculpteurs : Bonheur, Cain, Fratin, Frémiet, Mène et Moigniez s'approprient l'art du bronze animalier. Les représentations vedettes de la sculpture animalière au 19ème siècle sont principalement les chevaux, mais aussi les chiens de chasse, éléphants, girafes, oiseaux, lions, coqs...

Reconnaître les bronzes animaliers ?

Rubrique Sculptures, Collections

On désigne par bronze animalier une sculpture en bronze dont le sujet principal est un animal. Le premier âge d’or du bronze animalier date de la première moitié du XIXème siècle.

Avec le romantisme, la représentation animale est préférée aux représentations humaines qui ont fait la gloire des modèles classiques. Les romantiques rejettent l’ordre établi et trouvent dans l’Animal l’expression de leur révolte.

Le salon de 1831 marque un tournant dans l’histoire de la sculpture animalière. Une œuvre d’Antoine Louis Barye (1796-1875) fait sensation et provoque l’admiration du public. Intitulée Un tigre ayant surpris un jeune crocodile le dévore, l’œuvre est très moderne pour l’époque : Barye n’a pas choisi d’y faire triompher l’homme dans toute sa grandeur mais l’animal dans toute sa sauvagerie !

Cet événement ouvre la voie à une importante génération de sculpteurs qui se spécialisa dans la représentation exclusive de l’animal.

Ces sculpteurs animaliers remportèrent leurs premiers succès en France entre 1831 et 1855 et éditèrent en bronze leurs plus beaux modèles. Aujourd’hui encore ces pièces sont particulièrement recherchées.

Les plus importants représentants de ce mouvement : Barye, Bonheur, Cain, Fratin, Frémiet, Mène et Moigniez remportent rapidement un succès international en participant aux expositions universelles organisées à la fin du XIXème siècle.

Pour répondre à la demande croissante des collectionneurs internationaux, certains modèles de sculpture seront édités sans discontinuité jusqu’en 1980.

Pour définir la valeur d’un modèle, il est nécessaire de distinguer trois types de qualité :

1/ les bronzes édités du vivant de l’artiste où le sculpteur contrôle la qualité et le nombre d’exemplaires édités. Il réalise parfois lui-même la fonte de ses bronzes ainsi que la ciselure du métal.

2/ les bronzes édités après le décès de l’artiste , les droits de reproduction des sculptures sont cédés. Le nombre d’exemplaires peut être dans certains cas illimité. L’artiste ne contrôle plus la qualité.

3/ les copies illégales et faux où l’édition n’est tout simplement pas contrôlée. Elles sont souvent obtenues par le surmoulage d’un original. Le métal utilisé n’est pas toujours le bronze. La ciselure et la patine sont souvent médiocres.

Un bronze réalisé du vivant de l’artiste peut valoir jusqu’à 50 000 €.

La plupart des artistes ont eu un ou plusieurs animaux de prédilection, certains préférant les animaux sauvages d’autres les animaux domestiques.

Vous trouverez ci-dessous la liste des principaux artistes de l’époque et de leurs animaux de prédilection :

Antoine Aigon (1837 -1894) : canard, chat, faisan.

Alphonse Arson (1822 -1882) : coqs, faisans, perdrix, poule.

Alfred Barye (1839-1882) : perdrix, chien, faisan, cheval.

Antoine Louis Barye (1796-1875) : lion, serpent, tigre, taureau sauvage, ours, élan, cerf, éléphant, python, crocodile, gazelle, dromadaire, faisan doré, singe, cheval, aigle, gavial, oiseau.

Isidore Jules Bonheur (1827-1901) : gazelle, taureau, ours, vache, loup, étalon, cerf, lion, buffle, lionne, cheval.

Rosa Bonheur ( 1822-1899) : taureau, mouton.

Auguste Nicolas Cain (1821-1894) : grenouille, vautour, aigle, perdrix, bécassine, furet, coq, tigre, lion, faisan, sanglier, anne d’Afrique, tigresse, paon.

Signature : A. Cain / Cain

Louis Emile Cana (1845-1903) : caille, perdrix, faisan, coq, cheval, lévrier en groupes.

Joseph- François- Victor Chemin (1825-1901) : renard, loup, cigogne, cerf, daim, taureau.

Jean-Baptiste dit Auguste, Clésinger (1814-1883) : taureau romain.

Paul Comoléra (1818-1897) : faisan femelle doré de Chine, bécassine, sarcelle, perdrix, râle d’eau, coq, pigeon.

Edgar Degas (1834-1897) : cheval.

Paul Edouard Delabrière (1829-1912) : cerf d’Amérique, panthère d’inde, héron, tigre, chien, lièvre, lion, chien.

Germain Demay (1819-1886) : bœuf, panthère, chien, daim, faon, biche, cigogne, courlis.

Alfred Dubucand (1828-1894) : griffon, canard, biche, guépard, chien, autruche.

Comte Du Passage (1838-1900) : cheval.

Comte de Ferrières (1837- 1907) : chien, cheval.

Christophe Fratin (1800-1864) : combat d’animaux, cheval, vautour, tigre, chameau, lion, zèbre, cerf, jument, poulain, zébus.

Emmanuel Fremiet (1824-1910) : chien, mouton, singe, jaguar, gazelle, chameau, dromadaire, chats, cheval.

Adolphe Louis Victor Geoffroy (1816-1892) : lévrier, lion, panthère.

Jean Léon Gérome (1834-1904) : lionne, cheval.

Eugène Gonon (1814-1892) : oiseaux : rossignols, fauvettes, alouette.

Hyppolite Heizler (1828-1871) : panthère, loup, chien.

Henri- Marie Alfred Jacquemart (1824-1896) : tigre, chien, lion, aigle, sanglier. Signature : A. Jacquemart

Auguste Jean Baptiste Lechesne (1815-1888) : sanglier, chien.

Prosper Lecourtier (1855-1924) : cerf, biche.

Alexandre – Lambert Léonard (Salon 1852) : poule, loup, cigogne, cheval.

Clovis- Edmond Masson (1838-1913) : cerf, tigre, combats de cerfs, chien, chevreuil, ours, éléphant, lion, panthère, chat.

Pierre-Jules Mène (1810-1879) : chien, renard, cheval, loup, cerf, bélier, panthère , gazelle, raton laveur, canard, cerf, cheval arabe, jaguar, vache, taureau, lévrier, bouc, brebis, biche, caïman.

Jules Moigniez (1835-1894) : chien, héron, faisan, belette, perdrix, cheval, lièvre.

Pierre- Louis Rouillard (1820-1881) : cheval, biche.

Charles Valton (1851-1918) : caille, lion, taureau, éléphant, chien.

Louis Vidal (1831-1892) : panthère, lion, cerf, daim, cheval, daim.

Nous avons estimé leurs bronzes animaliers !

Le bronze animalier atteint son âge d'or au début du 19ème siècle. Les représentations humaines, féminines et mythologiques sont détrônées par la représentation animale. La sculpture en bronze animalier est introduite par Antoine Louis Barye (1796-1875) au cours du Salon de Paris en 1831. Son œuvre exposée appelée « Un tigre ayant surpris un jeune crocodile le dévore » provoque l'émoi et la fascination par tant de réalisme et d'audace.

 

Pionnier dans la représentation très naturaliste des animaux, Barye devient une nouvelle source d'inspiration pour de nombreux sculpteurs : Bonheur, Cain, Fratin, Frémiet, Mène et Moigniez s'approprient l'art du bronze animalier. Les représentations vedettes de la sculpture animalière au 19ème siècle sont principalement les chevaux, mais aussi les chiens de chasse, éléphants, girafes, oiseaux, lions, coqs...

 

Reconnaître les bronzes animaliers ? Rubrique Sculptures, Collections

On désigne par bronze animalier une sculpture en bronze dont le sujet principal est un animal. Le premier âge d’or du bronze animalier date de la première moitié du XIXème siècle.

Photo by Toa Heftiba on Unsplash

Polatus mela com est:


Maecenas vestibulum mollis diam. Pellentesque ut neque. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus.

Proin sapien ipsum, porta a, auctor quis, euismod ut, mi. Aenean viverra rhoncus pede. Pellentesque morbi habitant morb.

Nom de l'entreprise |  123 Rue du test | 75001 Paris

e-mail: entreprise@monentreprise.com