Sculpture monumentale

Depuis plusieurs années, mon travail de sculpture est essentiellement consacré à la réalisation en collaboration d'une sculpture monumentale en marbre de Carrare.

Cette sculpture représente un univers à la fois figuratif et surréaliste dans lequel évoluent une vingtaine de personnages traités en grandeur nature.

Lorsque j'ai commencé à travailler sur ce projet, la structure générale de la sculpture était en place et les silhouettes ébauchées.

Dès lors, mon travail a consisté, pour différents personnages, à en imaginer la tête, puis le corps en fonction de leur propre philosophie.

Je réalise donc, pour chaque tête, des modelages en terre à l'échelle. Ces modèles  sont ensuite transposés en taille directe dans le marbre. Les corps sont ébauchés en terre ou en dessin, puis également traités en taille directe.

Cette sculpture monumentale n'est pas encore achevée.


Sculpture de la tête dite " de Bronzino ":

Le visage de ce personnage féminin est réalisé d'après un tableau de Bronzino, peintre de la Renaissance italienne. Celui-ci représente le portrait de profil de Laura Battiferri, célèbre poétesse de l'époque.

A partir de cette peinture, j'ai modelé un visage en insistant sur le caractère noble du personnage. Cette tête a fait l'objet d'une sculpture individuelle en marbre statuaire qui sera placée en déporté sur la sculpture monumentale.

Le corps de cette femme est symbolisé par une pile de livres.

Sculpture en terre figurative vue de profil représentant la tête d’ une femme avec les cheveux tirés en arrière et retenus par un serre-tête couvert d’un tissu d’après une peinture de Bronzino – Sandrine Vallée
Sculpture en terre figurative vue de face représentant la tête d’une femme avec les cheveux tirés en arrière et retenus par un serre-tête recouvert de tissu d’après une peinture de Bronzino – Sandrine Vallée
Présentation d’une sculpture en terre figurative représentant une tête de femme d’après un tableau de Bronzino mise en place devant la face avant d’une sculpture monumentale en marbre à laquelle elle est destinée –Sandrine Vallée
Sculpture en marbre statuaire de Carrare figurative vue de profil représentant une tête de femme avec les cheveux tirés en arrière et retenus par un serre-tête recouvert de tissu d’après une peinture de Bronzino – Sandrine Vallée

Sculpture du personnage dit " la Femme enceinte " :

Ce personnage devait exprimer le vide que ressent la femme qui vient d'accoucher et qui refuse ensuite de voir son enfant grandir.

J'ai donc choisi d'évider le corps de cette femme avec des courbes évoquant les méandres organiques. Son visage est un masque creux, ne voyant et ne parlant plus.

Sculpture en terre représentant le torse d’une femme enceinte vue de 3/4 dont un côté est ouvert et laisse voir l’intérieur qui est creux. Le visage est figuré par un masque partiel – Sandrine Vallée
Sculpture en terre représentant le torse d’une femme enceinte vue de profil dont le côté est ouvert avec des courbes sinueuses et laisse voir l’intérieur qui est creux – Sandrine Vallée
Sculpture en terre représentant vu de profil le visage d’une femme figuré par un masque partiel dont il manque un œil et la bouche – Sandrine Vallée
Sculpture monumentale en marbre de Carrare dont l’un des personnages est une femme enceinte. Son torse est ouvert sur le côté avec des courbes sinueuses et laisse voir l’intérieur qui est creux et son visage est figuré par un masque partiel – Sandrine Vallée
Sculpture monumentale en marbre de Carrare dont l’un des personnages est une femme enceinte. Son visage est représenté par un masque partiel dont il manque un œil et la bouche – Sandrine Vallée


Sculpture du personnage dit " l'Adolescent " :

Dans un premier temps, il s'agissait de représenter un jeune homme à la beauté classique.

Sculpture en terre figurative vue de profil représentant la tête légèrement inclinée d’un jeune homme aux cheveux longs et ondulés avec une expression à la fois rêveuse et triste – Sandrine Vallée
Sculpture en terre figurative vue de 3/4 représentant la tête légèrement inclinée d’un jeune homme aux cheveux longs et ondulés avec une expression à la fois rêveuse et triste – Sandrine Vallée

Puis, il a été décidé de le modifier et de lui donner les traits d'un enfant africain.

Sculpture en terre figurative vue de ¾ représentant la tête d’un enfant africain dont les cheveux sont recouverts d’un récipient renversé – Sandrine Vallée
Sculpture monumentale en marbre de Carrare dont l’un des personnages est un enfant africain dont les cheveux sont recouverts d’un récipient renversé – Sandrine Vallée

Sculpture du personnage dit " le Christ " :

Ce personnage s'intègre dans une Piéta située au sommet de la sculpture monumentale.

Ce Christ devait échapper aux images traditionnelles et figurer la mort mais sans la représenter.

Pour cela, j'ai modelé un personnage dont la tête est à la fois bandée et creuse. Ses yeux sont vides mais regardent vers le bas et semblent interroger le spectateur. Des morceaux d'épines symbolisent la couronne. Le corps, volontairement très athlétique, forme un contraste avec la tête.

Sculpture en terre figurative et surréaliste vue de ¾ représentant une tête de Christ dont le visage, recouvert de bandelettes, est découpé et creux, avec un morceau de couronne d’épines – Sandrine Vallée
Sculpture en terre figurative et surréaliste vue de face représentant une tête de Christ dont le visage, recouvert de bandelettes est découpé et creux – Sandrine Vallée
Sculpture monumentale en marbre de Carrare représentant une tête de Christ dont le visage, recouvert de bandelettes, est découpé et creux et avec un morceau de couronne d’ épines – Sandrine Vallée
Sculpture monumentale en marbre de Carrare dont l’un des personnages est un Christ représenté avec une tête découpée et creuse, avec un morceau de couronne d’épines et un corps athlétique – Sandrine Vallée


Sculpture du personnage dit " la Vierge " :

Second personnage de la Piéta, cette Vierge devait être d'une beauté universelle.

Je lui ai donc donné un visage à la forme très pure, sans aucun trait et un corps fluide.

Sculpture en terre surréaliste représentant une tête de Vierge dont la beauté est uniquement suggérée par une forme très pure – Sandrine Vallée
Sculpture monumentale en marbre de Carrare dont l’un des personnages est une femme nue et renversée avec une tête sans traits à la forme très pure – Sandrine Vallée
Sculpture monumentale en marbre de Carrare représentant une tête de Vierge renversée dont la beauté est uniquement suggérée par une forme très pure – Sandrine Vallée


Sculpture du personnage dit " Marie-Madeleine " :

Dernier personnage de la Piéta, Marie-Madeleine, à genoux et se tenant le visage entre les mains, devait évoquer la douleur.

J'ai modelé sa tête en suggérant l'aspect érodé que prennent les pierres usées par les éléments, comme un écho à sa douleur intérieure.

Sculpture en terre surréaliste représentant une tête de Marie-Madeleine représentée érodée par les éléments et tenue entre ses deux mains – Sandrine Vallée

Sculpture du personnage dit " le Gardien " :

Ce gardien est assis, semble attendre rêveusement, et tourne le dos à l'ensemble des personnages se trouvant sur l'autre face de la sculpture monumentale.

Son caractère militaire est traduit par un masque creux inspiré des casques qui protégeaient les combattants japonnais. Par contraste, il porte un chapeau à plumes, un costume de jardinier et un instrument de musique qui soulignent son côté à la fois rêveur et bucolique.

Sculpture en terre surréaliste vue de face représentant un visage de gardien figuré par un masque de samouraï creux avec un monocle – Sandrine Vallée
Sculpture en terre figurative représentant un chapeau dont les bords sont légèrement relevés et destiné à coiffer un gardien assis – Sandrine Vallée
Sculpture monumentale en marbre de Carrare dont l’un des personnages est un gardien représenté assis avec un visage incliné figuré par un masque de samouraï creux surmonté d’un chapeau dont les bords sont légèrement relevés – Sandrine Vallée
Sculpture monumentale en marbre de Carrare représentant une tête de gardien figurée par un masque de samouraï creux surmonté d’un chapeau aux bords légèrement relevés – Sandrine Vallée



Sculpture du personnage dit " le Colosse " :

A la fois élégant et puissant, ce personnage, représenté de dos, entre dans la sculpture.

J'ai imaginé son déplacement accompagné d'un essaim de libellules bourdonnant autour de sa tête, en opposition avec la majesté de son mouvement.

Sculpture en terre surréaliste représentant une tête vue de dos. Elle est intégralement recouverte de libellules serrées les unes contre les autres – Sandrine Vallée
Présentation d’une sculpture en terre surréaliste représentant une tête recouverte de libellules mise en place devant la face arrière d’une sculpture monumentale en marbre de Carrare – Sandrine Vallée